Encore une matinée de novembre qui nous laisse sans voix. Séisme, tornade, ouragan.. Comme un air de dérèglement climatique à la Une de nos journaux au lendemain de cette élection… dérèglement d’une société plutôt qui incontestablement a sombré dans le désespoir et la colère. Alors après la stupéfaction, la mise à jour des statuts Facebook, les discussions à la machine à café,… que faire ? Rester spectateur à seulement quelques mois de nos élections ?

Certainement pas ! Alors bien évidemment chacun va de son petit discours : nous avons la possibilité d’agir à notre échelle, ensemble nous pouvons changer le monde… C’est bien vrai ! Mais si tout cela n’apparaît pas à mes yeux comme une douce utopie c’est parce que j’ai la chance depuis plusieurs années maintenant d’être au contact d’acteurs du changement qui n’ont qu’une question en tête : « que puis-je faire pour rendre ce monde meilleur ? ». Ils sont entrepreneurs, membres d’associations, salariés engagés ou agitateurs d’idées… ils sont là à œuvrer bien souvent dans l’ombre pour faire bouger les lignes et rendre notre quotidien un peu plus « juste » pour nous et nos enfants. Ma dose d’optimisme et de positivisme, je l’ai chaque matin grâce à eux. Mais pour les autres, ceux qui chaque jour sont abreuvés de mauvaises nouvelles en tout genre, qui sont persuadés que nous sommes prisonniers du système, qu’un petit geste ne suffira pas pour faire bouger ça, que tout doit venir « du haut »… que faire ? Je reste à leurs yeux qu’une gentille fille au discours de bisounours…

Communicants, aux actes ! Faisons campagne !

Il est temps de démontrer au plus grand nombre qu’il y a des initiatives concrètes qui marchent. Des projets portés par une grande communauté de bienveillants qui déjà aujourd’hui changent notre économie et représentent de réelles solutions d’avenir. Offrons leur de la visibilité et l’échos qu’ils méritent : medias, agences, influenceurs… emparez-vous du sujet ! Vous êtes en panne d’inspiration, contactez-moi j’ai des milliers d’exemples et de personnes à vous recommander ! Lançons un vaste appel pour valoriser ces initiatives positives et redonnons espoir à ceux qui l’ont perdu. En tant que communicant nous avons une responsabilité à travers les messages que nous véhiculons, les représentations de notre société que nous offrons. Notre métier c’est aussi de faire passer des messages et de mettre en lumière, le secteur peut ainsi contribuer à des avancées positives. Ensemble, redonnons confiance aux sceptiques et pessimistes.

Faisons également campagne contre abstentionnisme, toujours gagnante de ces rendez-vous politiques. Elle oscille entre 55-65% aux dernières élections américaines. N’attendons pas de vivre un second tour catastrophique pour bouger ! L’importance du vote est un message essentiel à transmettre à tous. Si beaucoup d’agences se sont déjà mobilisées en 2012 sur le sujet, celui-ci reste plus que jamais d’actualité dans un contexte où la montée des extrêmes progresse ici et globalement en Europe

Voilà finalement, ceci n’est pas à un appel à la révolution, elle a déjà commencé, juste à votre « bon sens » citoyen… Le temps presse !