Fin 2010, SFR ouvre son programme de soutien à l’entrepreneuriat et lance son premier concours dédié aux porteurs d’un projet à vocation sociale de moins d’un an. Le programme a pour objectif d’accompagner chaque année huit lauréats dans le développement de leur entreprise.

Le jury, présidé par Frank Cadoret, Directeur général Grand Public et Professionnels SFR, et composé d’experts dans le domaine social, a départagé les huit lauréats sélectionnés en décernant le Prix à Claire Tournefier pour son projet « Rejoué ».

« Rejoué » est une association qui collecte, revalorise et vend des jouets usagés remis à neuf par des femmes et des jeunes exclus du monde du travail. Cette activité intègre véritablement les trois dimensions du développement durable : sociale, économique et environnementale.

Le jury a également décerné une mention spéciale à deux autres porteurs de projet :

  • Jérémie Boroy – Aditevent, qui vise à développer l’accessibilité aux évènements des personnes handicapées, à travers une régie regroupant un savoir-faire sur l’ensemble des problématiques du handicap.
  • Mélanie Péron – L’Effet Papillon, qui se donne pour objectif d’améliorer les conditions des patients en hospitalisation longue durée en répondant aux besoins de divertissement et d’accompagnement pour lutter contre l’exclusion engendrée par la maladie.

 

Parmi les 20 finalistes issus de la centaine de candidatures reçues fin 2010, les autres porteurs de projets retenus fin mars, qui ont fait l’unanimité du jury, sont :

  • Agriaide, porté par Mathieu Konya, vise à lutter contre la précarisation du monde agricole et favoriser la diversification des activités des agriculteurs en utilisant leurs propres ressources. Avec cette plateforme web, particuliers et collectivités peuvent louer le matériel et les services des agriculteurs.
  • Olivier Oltramare souhaite lancer Fair E-Tale, société d’édition de jeux vidéo proposant des jeux éthiques orientés vers la promotion de valeurs citoyennes, humanistes et solidaires avec un modèle économique qui soutient des ONG partenaires reconnues d’utilité publique. « Virtuals Games, Real Impacts » : créer des jeux vidéo citoyens pour transformer les joueurs virtuels en acteurs du monde réel.
  • Nelly Signe avec Vous, porté par Mehdi Yakoubi, propose la création du premier logiciel simple d’utilisation pour l’apprentissage du « français signé » à destination des personnes atteintes de « déficience intellectuelle » ayant des difficultés d’oralisation.
  • « Alliez épargne garantie et valeurs ! ». Porté par Quentin Brackers de Hugo , le rôle de Spear(Société Pour une Épargne Activement Responsable) est de mettre en relation, grâce à sa plate-forme Internet, des individus désireux de mener à bien un projet éthique et responsable et des épargnants soucieux de donner un sens à leur argent en choisissant directement les projets qui seront financés par leur épargne.
  • Avec Wriha – Wrist and Hand Rehabilitation – Mauricio Ortiz met au point un dispositif médical permettant d’améliorer la motricité des membres supérieurs chez les enfants handicapés à travers l’accès à des dispositifs médicaux sûrs et adaptés, qui transforment la thérapie en acte d’apprentissage ludique. Wriha est un projet avec une forte innovation technologique et sociale dans le domaine de la rééducation fonctionnelle ludique. Le besoin est mondial et le développement s’est fait en incluant le point de vue du bénéficiaire. Il y a donc une forte réplicabilité du modèle, potentiel qui maximise l’impact social et économique du projet.

 

Plus d’infos : www.sfrjeunestalents.fr

Publicités