Lesieur lance une grande opération de mobilisation des consommateurs : « Une bouteille d’huile achetée, une bouteille envoyée en Afrique ».

La marque qui a déjà fait don de 20 tonnes d’huiles à la Corne de l’Afrique qui lutte contre une terrible famine, a souhaité aller plus loin à travers cette opération, simple et a priori bien pensé. Mais voilà…

Premier bémol : le temps

Nous sommes dans une situation d’urgence, et l’opération n’a pas pu être relayée à temps sur les packagings (ce qui représente aussi au passage quelques frais en moins pour la marque…). Pour pallier, Lesieur avec Carat ont monté une vaste campagne médiatique. Un spot réalisé par Fred & Farid, mais aussi une campagne presse, radio, web, affichages et actions points de vente. Un achat d’espace offert par les médias évalué à environ 400 000 euros et un budget pour Lesieur à près de 200 000 euros.

Alors là, on est rassuré et on se dit tout va bien, l’opération va fonctionner ! Sauf que…

Deuxième bémol : l’inscription en ligne

Une fois votre achat réalisé en magasin, il vaut faudra pour valider le don vous inscrire en ligne : nom, prénom, adresse, mail, inscription à la newsletter etc. Déjà, je ne suis pas fan de ce genre de process, même si ça fait partie du jeu, mais là PATATRA : vous devez scanner votre ticket de caisse, pour le télécharger dans le formulaire. Bon si vous avez immédiatement sous la main une imprimante/scanner tout va bien, si non… je pense que notre sympathique consommateur risque malgré sa bonne volonté d’abandonner très vite l’opération !

Résultat : au départ l’opération devait durer jusqu’au mois de septembre, avec pour objectif d’envoyer 50 tonnes d’huile dans la Corne de l’Afrique. Sur le site, je constate que l’opération est prolongée jusqu’au 17 octobre et a enregistré 722 promesses de dons… Sans doute un process moins fastidieux, aurait permis à la marque d’avoir de meilleurs résultats et plus rapidement (je le rappelle : dans le cas de la Corne de l’Afrique nous sommes en pleine situation de crise!!).

Au final : une opération peu adaptée à ce type de situation.