Ils s’appellent gonocoques, syphilis, chlamydiae, hépatites B… et sont à l’affiche de la dernière campagne de sensibilisation de l’INPES.

Dans ce spot signé McCann Paris, l’INPES a particulièrement souhaité sensibiliser au dépistage des IST, infections sexuellement transmissibles. Parce qu’un certain nombre de ces infections ne provoquent pas de symptômes (signes visibles), on peut en être atteint sans se sentir malade. Ce caractère peu ou asymptomatique favorise leur transmission à l’insu des personnes porteuses. Résultat : les infections sexuellement transmissibles sont en recrudescence. Le seul moyen d’être sûr de ne pas être contaminé : c’est le dépistage !

La campagne web entend informer sans « inquiéter » et installer le « réflexe dépistage ». En effet, dans ce spot décalé tout le monde se courent les uns après les autres, a envie de coucher avec tout le monde et ce dans l’insouciance la plus totale. Seul petit problème : les IST sont aussi de la partie…

Le site  www.infos-ist.fr délivre une information plus complète sur chaque infection sexuellement transmissible. Les réseaux sociaux ont été mis à contribution pour relayer la campagne et créer du trafic vers le site. Un dispositif « viral » composé de quatre vidéos humoristiques (chlamydia, syphilis, gonocoques et hépatite B) et d’une page facebook centrée sur le film et les personnalités d’IST, a également été mis en place.