Le Ministère de la Santé et l‘Institut National du Cancer (InCa) lancent une nouvelle campagne de sensibilisation avec La Chose, et s’attaquent aux représentations fatalistes de la maladie. L’objectif : lutter contre la représentation persistante d’une maladie incurable et faire évoluer notre regard sur le cancer.

L’accroche « je suis une personne, pas un cancer », nous invite à ne pas réduire les personnes atteintes du cancer à leur maladie mais à les considérer comme des personnes avant tout. En effet, les personnes malades voient bien souvent le comportement de l’entourage changer pour se focaliser uniquement sur cet aspect, ce qui n’aide pas. De plus, les avancées de la recherche et l’accélération du transfert des découvertes au bénéfice des malades ouvrent des perspectives prometteuses. « Il existe donc un réel décalage entre la représentation persistante d’une maladie incurable et la réalité actuelle, inscrite dans une dynamique positive de progrès ».


Ce diaporama nécessite JavaScript.

En plus du print, La Chose et l’InCa ont fait appel à Jacques Audiard pour la réalisation deux films qui traduisent la volonté de personnes atteintes de cancer, de ne pas vouloir être traitées différemment par leur entourage.


Advertisements