A quelques jours de la Journée Mondiale de l’Eau, le 22 mars prochain, l’association Solidarités International lance une campagne de sensibilisation sur les ravages de l’eau insalubre.

En effet, on estime aujourd’hui que 3,6 millions de personnes décèdent chaque année des maladies hydriques provoquées par l’eau insalubre et le manque d’assainissement, dont 1,5 millions d’enfants de moins de 5 ans.

Cette campagne réalisée gracieusement par BDDP Unlimited comprend un spot (diffusé en tv et cinéma), une annonce presse et un site dédié http://www.votregouttedeau.org/ pour signer en ligne la pétition « pour une demande d’accès à l’eau potable et à l’assainissement pour tous ».

 

 

Le spot qui illustre la capacité de l’encre à révéler l’invisible, est vraiment beau. Avec ce jeu d’eau et d’encre, on y trouve une forme de poésie, de délicatesse qui contraste totalement avec la dure réalité de cette eau qui l’air de rien tue en silence des millions de personnes chaque année. Et c’est la formidable alliance entre le discours en voix off, l’accroche et l’image, qui rend vraiment le spot impactant.

Dans le cas d’une campagne avec pétition c’est très rare de voir un film qui arrive à allier autant la forme, le fond, l’action. Amnesty Internationnal est généralement très fort dans ce type d’exercice, et c’est une belle surprise de la part de Solidarité International et BDDP.