Mardi 30 novembre a eu lieu au Comptoir Général, la remise des prix CréaRîF Entreprendre Autrement Édition 2010.

CréaRîF Entreprendre Autrement, est un concours d’entrepreneuriat social et solidaire en Ile-de-France, qui ne cesse de gagner en notoriété avec pour cette nouvelle édition plus de 160 dossiers de candidatures. Parmi eux, seuls 50 projets prometteurs et socialement innovants ont été sélectionnés pour participer à la convention d’affaires du 30 novembre 2010.


Une journée clé pour ces porteurs de projets qui ont eu l’opportunité de rencontrer des partenaires techniques et financiers qui pourront à l’avenir les aider à amorcer leur activité.

A l’issue de cette journée, sept entrepreneurs innovants ont été récompensés pour leur projet de création d’entreprise sociale et solidaire, des projets d’entreprises respectueuses de l’homme et de son environnement.

 

Ainsi les lauréats sont :

Marie-Noëlle Adon – Proposer des offres touristiques aux personnes en situation de handicap. Prix « CréaRîF Youphil de l’Innovation sociale ».

Fabrice Blais – Favoriser la conception et la co-construction d’habitats groupés écologiques. Prix « CréaRîF Youphil de l’Innovation sociale ».

Jeanne Granger – Permettre le recyclage et le réemploi des déchets pour le secteur culturel. Prix « Eco-Innovation »

Madalena Guerra – Créer un restaurant d’insertion ancré dans la vie locale. Prix « Dynamiques sociales »

Claire-Emmanuelle Hue – Développer un système de distribution par voie fluviale de produits agricoles de proximité. Prix « Mobilité douce »

Rachel Marques Blanchard – Proposer à la communauté lesbienne un espace novateur et fédérateur. Prix « Diversité »

Nikodem Rautszko – Créer une télévision locale gérée par les habitants pour changer la perception sur les quartiers populaires. « Prix Lien social ».

(plus d’infos sur les lauréats sur le site de l’Atelier: http://www.atelier-idf.org/)

 

Pour ma part, j’ai eu la chance de faire partie du Jury pour le Prix « CréaRîF Youphil de l’innovation sociale », un prix né du partenariat Youphil – CréaRîF Entreprendre autrement.


J’ai pu ainsi découvrir quelques projets d’entrepreneurs innovants et solidaires en avant première. Une découverte très enrichissante où la diversité des profils des porteurs de projet montre encore une fois que le monde de la solidarité et de l’innovation sociale est en plein mouvement, et que face aux crises sociales et environnementales qui sont désormais l’affaire de tous, beaucoup d’acteurs de milieux très divers, travaillent dès aujourd’hui à trouver des solutions innovantes et durables.

 

Je vous avoue que j’ai été très surprise de découvrir les membres du jury, tous pour la plupart issus du monde associatif, économique et solidaire: activistes, fondations prestigieuses, DD… Comme il s’agissait d’un prix des lecteurs Youphil, (a priori donc plus orienté grand public), il est vrai que je m’attendais à une plus grande diversité chez les membres du jury… Bref! Sachez en tout cas que cette sélection n’a pas été de tout repos, car nous avons du nous y prendre à deux fois pour désigner le lauréat! Lors de la première session nous n’avions pas réussi a statuer sur un projet gagnant, bien que dès le premier tour des votes, un projet se détachait très nettement des autres candidats… Et pourtant, fallait-il que le lauréat fasse l’unanimité? La seule voix de Youphil comptait-elle bien plus que les autres? Apparemment oui! Surprise là encore, puisque les modalités du vote n’avait pas été discuté au commencement de la réunion…(tout cela est bien pratique!) Nous voilà donc invités à nous retrouver à nouveau pour départager cette fois deux candidats conviés également au sein des locaux Youphil, pour une présentation de leurs projets et répondre à nos questions.

 

Malheureusement pour ma part, pour des raisons professionnelles, je n’ai pas pu assisté à cette dernière réunion décisive et pour tout vous avouer bien que très intéressant et humain, le projet de Marie-Noëlle Adon n’était pas mon premier choix (et désolée de constater que c’était le cas pour la majorité du jury initial, une majorité qui n’a pu être présente à la deuxième session de vote). Je continuerai donc de suivre de loin l’évolution de mon projet coup de coeur, en espérant pouvoir très bientôt vous faire un post sur le sujet!

 

Publicités