Les champions du greenwashing ont été épinglés à nouveau cette année par l’association Les Amis de la Terre avec les Prix Pinocchio.

Pour cette nouvelle édition dans la catégorie « greenwashing », le Crédit Agricole, déjà nominé en 2009, a remporté la palme avec 55% des votes pour sa signature  » It’s time from green banking « …. Alors que la banque continue d’investir dans des énergies fossiles.

Dans la catégorie « environnement » cette fois, premier prix : Eramet, un groupe spécialisé dans l’industrie minière, dont les projets d’exploitation d’une mine de nickel en Indonésie, a Weda Bay, vont lourdement impacter sur la biodiversité. Une entreprise qui se déclare pourtant entreprise responsable!

Enfin dans la catégorie « droits humains »’c’est le groupe Somdiaa, dirigé par la famille Vilgrain, qui a reçu le prix avec 32 % des votes dans sa catégorie, pour les impacts de ses activités de production et de transformation de canne à sucre, dont l’extension se fait aux dépens des communautés rurales qui voient leur sécurité alimentaire menacée.

 

Publicités