Samedi 27 mars de 20h30 à 21h30, une bonne partie de la planète a sombré dans le côté obscur…

Un très grand succès pour cette quatrième édition de Earth Hour, avec près de 125 pays participants contre 88 l’an dernier.
Cette initiative signée WWF destinée à montrer l’engagement de chacun dans la lutte contre le dérèglement climatique, a fonctionné à merveille en Europe et notamment à Paris avec l’extinction symbolique pendant 5 min de la Tour Eiffel, contre 1h pour l’éclairage extérieur de plus de 240 monuments et bâtiments parisiens (Louvre, Hôtel de Ville, Notre Dame, Panthéon, Invalides, place de la Concorde, Opéra Garnier, les ponts parisiens, mairies d’arrondissement).
De même, pour marquer la mobilisation de Paris, 1.600 bougies constituant le nombre 60 (pour les fameuses 60 minutes), ont été allumées pendant une heure au pied de la Tour Eiffel, sur le Champ de Mars, place Jacques Rueff.

Advertisements