Dans mon dernier article sur les nouvelles attaques de Pierre Berger à l’encontre du Téléthon, je m’étonnais de l’absence de réaction de la part de ces derniers. C’est désormais chose faite.

Jeudi 11 février, la présidente de l’Association contre les myopathies (AFM), Laurence Thiennot-Herment, a décidé de porter plainte pour diffamation contre Pierre Bergé.
Le lendemain sur France Info Pierre Bergé s’est déclaré « assez content » d’être assigné en justice.« Je pense que c’est drôle qu’une association contre la myopathie porte plainte contre un myopathe. »  Ce dernier persiste: « tout ça va être expliqué et, croyez-moi, je ne pense pas que les gens qui s’occupent aujourd’hui du Téléthon vont sortir la tête haute de tout cela ».
Le dossier s’annonce brûlant… C’est une première en tout cas dans le monde « solidaire » des associations. On peut d’ors et déjà craindre de sérieuses répercussions sur l’image du Sidaction et Téléthon, mais pas seulement ! Cette affaire qui fait beaucoup de bruit, risque tout aussi bien de semer le doute sur l’ensemble des associations et ONG, et leurs pratiques financières. En particulier dans un contexte où récemment la cause haïtienne a suscité un important afflux d’argent.