Adidas a l’intention de produire au Bengladesh des chaussures de sport pour les personnes à faible revenu.

Il s’agit d’un projet pilote d’entreprenariat social prévu pour 2010 mené avec le « banquier des pauvres » et prix Nobel de la Paix, monsieur Muhammad Yunnus bien sûr !


L’objectif : « proposer des chaussures qui offrent une protection fiable face aux infections vermifuges très répandues et nocives, et ce, à un prix abordable pour la population pauvre ».

Pas encore d’annonce de date de fabrication ni de prix officiel, mais a priori le prix d’une paire de tennis pourrait être vendu à moins d’un euro.